AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cours n°1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1   Jeu 30 Mar - 16:56:36

Arashi arcqua un sourcil à la remarque de Sytuki. Elle n'avait pas tort. Elle pensait encore et toujours à sa vie d'avant et voyait celle-ci comme une continuité ... Elle regarda la colombe sortir par la fenêtre.

*Il faudrait que je me fasse à l'idée que c'est pas la même ...*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1   Jeu 6 Avr - 18:49:15

...
"qu'est-ce que l'on fait maintenant? Question "
Revenir en haut Aller en bas
Sytuki H
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1   Jeu 6 Avr - 19:00:57

Sytuki haussa les épaules d'indifférence : elle ne savait même pas quel était le sujet du cours alors le continuer c'était encore plus improbable !! Elle s'étira, les bras accrochés entre eux, allant vers l'arrière, puis elle joua avec un stylo qui passait par là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1   Ven 7 Avr - 20:56:54

"toi aussi tu as réussie le test?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1   Ven 7 Avr - 20:57:47

Métamorphose
*Oh, c'est intéressant; j'entre dans ce cours si je ne tombe pas.*
Ryugi entre dans la salle prudemment, et lorsqu'il vit le professeur, il s'évanouit

[mode pays des rêves maléfiques]
*Ah quelle tornade!*
"OU SUIS-JE?"
Un loup s'avance vers lui
"Test n°1", lui dit il.
"Test? tiens, deux rouleaux apparaissent."
Premier rouleau: LOUP

90 loups apparaissent!
"Mince, des loups! Je ne vais pas me défiler, je suis un loup. Je n'ai pas peur..."

Un des loups bondit sur ryugi... Et le traverse.

*Ca doit être un rêve... Très réaliste: une tornade, une école... *

Le loup se transforme en professeur.
"1er test réussi!"

Elle tape dans ses mains, et le noir laisse place à cette salle de classe en U.
Revenir en haut Aller en bas
Sytuki H
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1   Ven 7 Avr - 22:17:21

Sytuki la regarda éberluée. Test ? Quel test ?! Elle lui demanda donc :
"Un test ? Mais on m'a pas prévenu !! Qu'est-ce que je...."

Mais elle n'eut pas le temps de finir : soudain sa tête et ses paupières se baissèrent et elle tomba sur sa table, sa respiration devenant régulière . Elle dormait profondément et rêvait :

Citation :
*Où suis-je ?*

Elle se trouve dans un grand parc. La lune lui donne une grande ombre derrière elle. Mais que fait-elle ici au juste ? Sans savoir pourquoi, elle marche. De plus en plus longtemps. Jusqu'à ce retrouvé devant sa maison et devant son collège. Mais que faisaient ces batiments ici, dans un espace vert ?

*Qu'est-ce que c'est que ce souck ?!! Je veux sortir d'ici !!*

Mais elle est attiré vers l'intèrieur. Par une force étrangère. Et elle le voit. Lui. Marco, son amour. Son seul vrai amour. Son coeur fond et des larmes coulent sur ses joues. Non... pas ça !! Elle en souffre trop pour pouvoir y repenser !! Ses genoux tomchèrent le sol et ses larmes tombèrent sur ses mains, placés sur ses cuisses. Marco s'approcha d'elle avec un petit sourire. Sytuki ne pouvait y croire...ce n'était pas possible !!
Soudain, le sourire de Marco disparut et sa silhouette commenca à disparaitre dans la nuit. Sytuki se releva d'un bon et elle cria en pleurant :

"Non !! Reviens je t'en prie !! J'ai besoin de toi...."



Despérée comme le jour du départ de son amour, elle resta là sans bougé et sans penser. Il commencait à pleuvoir... cela lui rapellait un souvenir récent : le jour de sa mort. Elle frissonna et voulut repartir on-ne-sait-où lorsque des ombres furtifs passèrent dans son champ de vision. Sytuki ne les reconnut pas tout de suite, mais ils s'avancèrent et elle peut les distinguer : c'était ses camarades de classe. Et ils riaient en pointant leur doigt sur elle et en chuchotant. Ils lancèrent des regards sur elle, montraient du doigt ses yeux en criant, effrayée. Ils luijettèrent des pierres.
Elle se frappa le haut du crâne, là où une pierre kl'avait toiché alors qu'elle était encore vivante. En colère et triste, Sytuki n'en pouvait plus et elle cria de toute ses forces sur eux :

"Laissez moi tranquille !!!!! Je ne vous ai rien fait et je suis fière de mes yeux vairons même si vous trouvez ça monstrueux !!!! Allez-vous en !! Allez-vous en..."

Elle ne pouvait leur dire qu'elle se fichait de leurs opinion parce qu'alors elle mentirait. Elle s'était toujours soucié des regards qu'on lui lançait, des chuchotements où elle croyait qu'on parlait d'elle, de l'avis des autres en fait. Elle ne s'en fichait que lorsqu'elle jugeait cela pas important du tout où lorsqu'elle s'était sentie parfaitement heureuse... ce qui avait été très rare.
Elle les regarda d'un oeil morne qui les traversait. Elle ne dit rien, ne répliqua pas : ce n'était pas la peine. La suicidée crut qu'ils n'allaient jamais partir mais pourtant... Un garçon de sa classe qui se nommait Maxime arrêta de rire et emena sa bande, composé de cinq potes, avec lui. Ils disparurent. Et bientôt le reste fit de même : le groupe de fille s'en allèrent, les petites racailles de sa classe aussi.
Il ne restait plus qu'une personne : son ancien petit-ami Math. Il l'avait souffrir avant de sortir avec elle pour de vrai, jouant avec ses sentiments, ensuite il lui avait demandé et elle, très amoureuse, lui répondit tout de suite oui. Il avait passé une heure ensemble magique, elle dans ses bras lui sa tête sur son crâne. Et puis le surlendemain, pour s'amuser un peu, il l'avait rendu jalouse et inquiette en disant qu'il l'aimait plus ou qu'il avait prit par la taille, lors d'un bonjour, une fille de sa classe qui était selon lui, mignonne. Cette fille se nommait Patricia et ils s'étaient déjà vu l'apres-midi après leur une heure ensemble et le lendemain du début des vacances aussi.
Elle avait été très jalouse bien sur mais c'était excusé par SMS. Et puis ce qui Math avait supposé arriva : il cassa avec elle et deux jours plus tard, sortit avec Patricia. Il l'avait en plus prévenu par téléphone :

"Et si je cassais avec toi et sortait avec Patricia juste après, que ferais-tu ? (...) Ne t'inquiète pas ! C'était juste une idée..."

Il l'avait fait tourné chèvre, s'était joué d'elle et de ses sentiments ! Elle en avait beaucoup souffert. Beaucoup. Mais heureusement Marco vint dans sa vie et sa tristesse disparut peu à peu.
Elle était seule maintenant. Toute seule et la lune l'éclairait. La lune prit un visage : celle de son professeur; et elle souriait. Le parc s'évanouit d'un coup, tout ce qui l'entourait d'ailleurs sauf la lune ronde et blanche.
Sytuki sourit à son tour et essaya ses joues presque sèches. Elle ne savait pas ce qui cela signifiait mais cela lui faisait sourire et la rendait plus forte
.

Elle se retrouva dans sa salle de classe. La lumière l'éblouit un instant et elle se frotta les yeux, le temps de s'habituer à la lumière. Elle sourit à Aeris, à son professeur et à Ryugi. Elle fut surprise de constater qu'elle avait des marques de larmes sur ses joues. Elle s'étira et demanda d'une voix ensommeillé :
"Euh.. Pourquoi j'ai de vraies marques de larmes ? Je me souviens d'avoir pleuré en rêve mais dans la réalité non.... Et j'ai dormis longtemps ou pas ?"

hj : ouais !! je tiens le record = 45 lignes pour mon test !! ^^ Alors que minimum s'était... euh.. 15 ! ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1   Sam 8 Avr - 12:59:23

Ryugi remarqua les traces de larmes malgré son sourire
"Pourquoi pleures tu? Tu n'aimes pas les loups? Ou elle t'a lancé un autre test?"
*"Je ne supporte pas de voir une fille si belle pleurer..."*
Ryugi se rendit compte trop tard qu'il avait pensé à voix haute. C'est pourquoi le professeur le fixa, et le renvoya aux pays des rêves.

Citation :
Rien dans le champ de vision de Ryugi. Celui-ci regarda à gauche, à droite, mais ne vit rien. Il entendit un cri
"A L''AIDE!"
La lumière apparait. Et là, Ryugi voit quatre choses: La tornade qui l'avait emportée, son ancienne petite amie, une porte de sortie et... Sytuki? Qu'est ce qu'elle fait là?
Problème N°1: Sytuki est DANS la tornade.
Problème N°2: La tornade s'éloigne à grande vitesse de Ryugi.
Problème N°3: La tornade est controlée par son ancienne petite amie.
Problème N°4: Alice (la petite amie) est en colère, envoutée, et surtout jalouse.

*Il n'y a pas d'eau. L'envoutement ne peut pas être rompu, sauf si l'on la frappe. Et je ne frappe jamais une fille!
Trois issues toutes fausses:
1) Je sors par la porte en laissant Sytuki mourir
2) J'essaye de parler avec Alice, mais elle me tuerait
3) Je frappe Alice, mais elle risque de mourir, le coup ne sera pas suffisant... Et surtout Sytuki risque de me trouver brutal.*
Ryugi choisit la solution N°4: Courir après la tornade. Tant pis pour Alice!
Ce n'était plus elle. C'était un monstre. Alice n'aurait jamais déchainé sa colère sur une fille. Ryugi rattrapa la tornade et sauta à l'intérieur. Il tenta d' attraper Sytuki, mais il n'y arrive pas.
Alice cria:

"Tue toi, ou ta copine mourra! (rire sadique)"
Et là, un couteau apparut. Sans hésiter, Ryugi le prit et se le planta dans le coeur. Alice et la tornade disparurent, Le couteau traversa le coeur de Ryugi, et Sytuki se changea en professeur.
"C'était un acte très noble, ton 2è test est réussi."

Ryugi prit la porte de sortie.


Ryugi se réveille, en pleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Sytuki H
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1   Sam 8 Avr - 13:08:14

Sytuki ne comprenaity pas très bien le rapport entre : son rêve et les loups. Elle allait demander plus d'explications lorsque Ryugi tomba comme une pomme et s'endormit. Sytuki en fut offensée masi elle attendit sans rien dire.
Ryugui se réveilla quelques minutes plus tard en pleurant. L'alarme sonna dans la tête de Sytuki et elle mit deux mains apaisantes sur les épaules de Ryugi en le calmant :

"Rugi arrête de pleurer ! C'est finit.. c'est terminé. Calme toi maintenant. Calme... Mais c'est quoi ce bazar !! Pourquoi ion tmbe tous de fatigue alors que je ne suis pas fatiguée et qu'on en revient avec les larmes aux joues ?!! JE VEUX SAVOIR !!"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1   Sam 8 Avr - 13:28:50

Ryugi sentit deux mains chaudes qui se posent sur ses épaules. Il vit que c'était celles de Sytuki.
"Merci... sniff... Sad Moi aussi, j'aimerais savoir. La prof nous fait passer un test, A priori différent pour chacun de nous. Elle nous met dans une position très délicate, et il y a minimum 2 épreuves. Comment se sont passées les tiennes?"
Une dernière larme coula malgré lui.
Revenir en haut Aller en bas
Sytuki H
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1   Sam 8 Avr - 13:59:02

La visage de Sytuki s'assombrit et ses yeux s'enlarmèrent mais elle resista à l'envie de pleurer. Elle baissa la tête, couvrant ses yeux.
"Ca a été dur mais je pense avoir réussit... Et je n'ai eu qu'un test moi pas deux !! Et je n'ai pas envie de faire le deuxième ! LE premier était assez pénible comme ça..."

Elle ne voulait pas en parler et encore moins le refaire, si le deuxième test était le même...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1   Sam 8 Avr - 14:10:29

"Vraiment désolé, mais elle nous fait faire deux test très différents, et le deuxième est bien pire que le premier. Enfin, elle a du mettre le paquet lors du premier, vu ta réaction... Je te souhaite bonne chance pour le deuxième, et surtout ne perds jamais la lueur d'espoir, quoiqu'il arrive. Même dans les pires situations."

Ryugi cacha le fait que Sytuki était la cause de la difficulté du test que Ryugi avait subi. Il pria de toutes ses forces que Sytuki réussise son test sans être trop éprouvée...


*Mais pourquoi suis-je en train de dire cela?
Suis-je... Amoureux? Et Alice? Je me suis promis de lui rester fidèle... Si elle me voit... Si elle me retrouvait comme dans ce rêve? Si elle se vengeait? Non! *
Revenir en haut Aller en bas
Sytuki H
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1   Sam 8 Avr - 15:19:30

Sytuki gonfla ses joues d'indignation. Non !! Elle ne voulait pas encore faire un de ces stupides tests !! Elle tapa du poing sur sa table et les yeux lançant des éclairs alla répliquer lorsqu'elle sentit qu'elle allait se rendormir. Elle voulut lutter mais elle ne réussit pas, la force trop grande pour elle. Elle s'affala sur Ryugi sans s'en rendre compte.

Et elle rêva encore.


hj : veux voir la réaction de Ryugi avant de continuer Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1   Sam 8 Avr - 15:30:11

Ryugi voit que Sytuki n'aimait pas ces tests. Il alla lui dire un mot quand elle tomba sur lui.

*Qu'est ce qu'elle est jolie, quand elle dort! Mais... Cela va être dur pour elle! Je ne veux pas qu'elle souffre.*

"Madame, pourrais-je aller dans le rêve de Sytuki?
-A chacun ses rêves, et Sytuki doit..."
*Si elle ne me laisse pas, je lui explose la tête, et Sytuki se réveillera.*
"... doit faire ses preuves elle même; Cependant, je te laisse y aller. Tu pourras lui parler, elle pourra te voir, mais en aucun cas tu ne devras agir. Ce test sera dur, je te préviens.
-Merci, madame."



Et Ryugi s'endormit aux côtés de Sytuki.

hj: Ca te va? N'écris pas tout en une seule fois, de sorte que je puisse choisir mes répliques et intervenir.
Revenir en haut Aller en bas
Sytuki H
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1   Sam 8 Avr - 16:00:45

hj : lol !^^ c'était pas comme ça que je m'imaginais mais c'est pas grave ! ^^

Et elle rêva encore.

Citation :
Cette fois elle se retrouva dans sa chambre d'hôpital avec ses murs blancs dénudés d'images ou de posters. Elle soupira et se demanda ce qu'il allait se passer maintenant !! Elle se leva et regarda autour d'elle. Pourquoi elle voyait ? En principe elle devait ne plus voir, vu le calendrier. C'était le 15 avril et elle avait reprit la vue le 18.
*Mais qu'est-ce que c'est que ce bordel encore ?!! J'en ai marre là ! Veux sortir d'ici !! Qu'est-ce que je dois apprendre en fait ?*

Elle allait vraiment "pété un cable" lorsqu'elle vit une jeune fille avec un bandeau blanc sur ses yeux qui marchaient d'un pas maladroit une canne à la main et l'autre sur le mur. C'était une inconnue. Une infirmière vint et ne crut pas remarqué Sytuki. Celle-ci observa la scène curieuse et intriguée :

- Bonjour Mlle Syllie ! Comment allez-vous maintenant ?
- Mieux merci. Mes parents vont-ils arrivés ?
- Ils sont encore en voyage. Mais ils disent qu'ils vont arrivés bientot

La fille n'avait pas l'air convaincu ni contente d'ailleurs. L'infirmière fit un sourire navré, malgré que cette Mlle Syllie ne puisse voir.

- Je suis sure que vos parents vous aime très fort. ils travaillent autant pour vous, vous savez !
- ...
- Venez. Il faut que je remplace votre pansement. Il ne faut pas que vos yeux s'infectent !! Cela serait dommage..
- J'ai perdu mes yeux c'est ça ?
- Euh.. je..

L'infirmière avait l'air coincée et se balançait sur ses pieds. La fille avait vu juste. Le coeur de Sytuki se serra dangereusement et elle sursauta en voyant Ryugi. Mais qu'est-ce qu'il faisait là lui ?! Mlle Syllie instita, ce qui ne permit pas à Sytuki de demander des explications à Ryugi.

- Dites le moi s'il-vous-plait. Je veux savoir.
- Je suis désolé Mademoiselle.
- Je m'en doutait...

La fille s'assit sur son lit, les joues sur ses mains qui eux-même étaient posés sur ses cuisses. Elle semblait pensive et triste. Un peu comme Sytuki lorsqu'elle apprit la nouvelle. Cette dernière comprenait sa douleur. Mais elle avait tord... La Mlle Syllie attendit que l'infirmière parte pour déchainer sa colère : elle renversa les deux chaises présentes dans la pièce, défit le lit, projeta les cousins et le traversin contre les murs et s'arrêta des larmes traversant son bandage et essouflée. Elle colla son dos contre un mur et glissa jusqu'à ce que ses fesses se retrouvent par terre. Sytuki fut prise de compassion et s'approcha d'elle.
La réaction de la fille l'avait comme même surprise : elle-même n'avait aps réagit ainsi lorsqu'elle l'apprit et de toute façon il y avait peut-être un espoir que c'est yeux puissent revenir... Elle voulut lui dire ça mais Mlle Syllie ne pouvait l'entendre et Sytuki le savait. Elle s'assit donc à côté d'elle et attendit que quelque chose se passe. Ryugi en profita pour s'approcher timidement.

"Qu'est-ce que tu fais ici ? Dans mon rêve-test je veux dire.."
- J'ai eu l'autorisation du professeur pour t'assister au cas où. Mais je ne peux pas intervenir.
"Il ne va rien m'arriver tu sais ! A part peut-être de la peine pour elle..."

Continua Sytuki en faisant un signe de tête à l'aveugle. Celle-ci la regarda subitement et murmura :

- Dépèche toi ! Sinon tu vas raté ce test...
"Hein ? De quoi parlez-vous ?!"
- Tu es allé sur un mauvais chemin. Rassais-y toi !! Et trouve la solution...

Puis aussi subitement qu'elle lui avait adressé la parole, elle se tut et regarda à travers elle comme si elle ne distinguait que du vide. Sytuki en fut soulagée car c'était vraiment très effrayant. Elle réfléchit à ce que voulait dire Syllie mais ne trouva pas de réponse à sa question. Ryugi resta silencieux, ce qui soulagea un peu Sytuki qui ne voulait pas être bombarder de questions auquel elle ne pourrait y répondre.

Une autre infimière revint et annonca que les parents de l'aveugle venait juste de prendre leur avion pour rentrer. Mlle Syllie resta silencieuse mais des larmes coulèrent encore sur ses joues. Soudain Sytuki comprit :

"Mais oui !! Quel est le pire supplice que le fait de ne pas avoir ses parents près de soi alors qu'on a besoin d'eux ?! Pour elle, cette Mlle Syllie, le fait de perdre la vue ne l'a r'en pas vraiment triste c'est plutôt de savoir que ses parents sont très très loin d'elle alors qu'elle a besoin de leur présence maintenant...."

Sytuki se tut et Mle Syllie se retourna vers elle en souriant. Puis l'image et la scène disparut.


Maintenant elle avait compris son erreur : elle s'était tuée pour quelque chose qui n'avait pas une grande valeur et avait laissé son vrai trésor, sa vraie raison de vivre derrière elle. Quelle idiotie... Sytuki se reveilla, soulagée d'une part d'avoir finit avec ces tests et en même temps encore plus malheureuse que le jour où elle avait appris la nouvelle.
Dans les bras de Ryugi qui s'était réveillé avant elle, Sytuki pleura de chagrin, de colère de sa bêtise.. de tout. Bientôt le tee-shirt de Ryugi fut trempé et Sytuki s'arrêta en grimacant, génée.

"Désolé de t'avoir mouillé... Je suis navrée. Et merci."
Revenir en haut Aller en bas
Sytuki H
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1   Sam 8 Avr - 16:35:48

hj : ouais ! record 51 lignes !! lol Trop forte pour le RPG ^^
J'ai mis un double-post exprès.
Et oups !! je viens juste de voir que tu m'as demandé de ne pas faire d'un coup !! - _ - "
Mais j'avais pas trop d'idées alors... Sinon j'édite pour que la fin soit plus longue et plus euh.. effrrayante. Tu en penses quoi ?


Dernière édition par le Sam 8 Avr - 16:43:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1   Sam 8 Avr - 16:40:46

hj: lol^^ Cela veut dire que je suis l'infirmière? J'avais pensé à tout, sauf à cela!

Citation :

Ryugi est devant un hôpital. il entre, cherchant Sytuki, en espérant que rien ne lui était arrivé. Son coeur bondit de plus en plus jusqu'à ce qu'il arrive au comptoir des urgences.
"Bonjour, je...
-Ah, Dr Silver vous arrivez à temps! "

*Dr Silver? C'est quoi ce bazar? Je voulais devenir médecin, mais pas maintenant! Je n'y connais rien!*

"Venez, la petite Mlle Syllie doit avoir un autre pansement, sinon, cela risque d'empirer!"

*Oh mon dieu, je m'éloigne...*
Ryugi court à la section Ophtalmologie, Etage Gravité maximale. Ryugi trébuche dans sa blouse...


"- Bonjour Mlle Syllie ! Comment allez-vous maintenant ?
- Mieux merci. Mes parents vont-ils arrivés ?
- Ils sont encore en voyage. Mais ils disent qu'ils vont arriver bientot"

*J'improvise... je dis la première chose qui me passe par la tête, j'espère qu'il ne vont pas s'en apercevoir...*


"- Je suis sur que vos parents vous aiment très fort. ils travaillent autant pour vous, vous savez !
- ..."

*Ah oui, je suis là pour remplacer un pansement...*
"- Venez. Il faut que je remplace votre pansement. Il ne faut pas que vos yeux s'infectent !! Cela serait dommage..
- J'ai perdu mes yeux c'est ça ?
- Euh... je..."

*Pauvre petite... Je n'en sais rien, mais je vais dire que...*

"- Dites le moi s'il-vous-plait. Je veux savoir.
- Je suis désolé Mademoiselle. Je...
- Je m'en doutais..."

*Ah la la... Je voulais conseiller Sytuki, et il faut que je sois un personnage de second plan... Bon, je vais m'occuper de la petite Syllie... Mais où est Sytuki???*

Ryugi s'en va, et Il entend un bruit derrière. Et trouve Sytuki à côté!
"Qu'est-ce que tu fais ici ? Dans mon rêve-test je veux dire.."
- J'ai eu l'autorisation du professeur pour t'assister au cas où. Mais je ne peux pas intervenir.
"Il ne va rien m'arriver tu sais ! A part peut-être de la peine pour elle..."
Une infirmière vient me voir et m'annonce que les parents de la fille sont rentrés
Là, Sytuki disparait...


*Quoi? Mais que vais-je faire, seul, ici? Que l'on me fasse revenir! Ne me laissez pas avec cette fille!!! On dirait que je suis testé... Cette jeune fille ressemble un peu à Sytuki... NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON!!!!!!!!!*

Là, Mlle Syllie tente de se poignarder.

"Nooooooon! Arrête! Tes yeux sont peut-etre en mauvais état, mais si tu ne crois pas en toi, cela ne sert à rien! Je peux les guérir, si tu crois en toi!!Ton opération réussira sans l'ombre d'un doute! Il n'y a pas une chance sur 1000 milliards que cela rate et si c'était le cas, je te suivrai partout! Même dans la mort! Tu forceras la providence! Mais il faut croire en toi! Quoiqu'il arrive, ne perds jamais ta lueur d'espoir!!!Tu réussiras! Je te le promets!"

Là, une lueur rouge et bleue enveloppa les yeux de Mlle Syllie, et le bandage s'enlève, laissant place au visage de Sytuki. Celle ci embrasse Ryugi.



"Je ne refuserais rien à une fille aussi jolie que toi. Je resterai à..."

"...Tes côtés pour toujours."
Ryugi ne s'était pas rendu compte que son rêve était fini. Il ouvre les yeux, et se rendit compte que sa dèrnière réplique avait été prononcée dans le monde réel.
Sytuki n'avait pas entendu, elle dormait toujours.

"Alors, vous m'avez passé un troisième test? Bien joué, madame."

Sytuki se réveilla.


Dernière édition par le Sam 8 Avr - 18:42:10, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sytuki H
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1   Sam 8 Avr - 16:44:18

hj : je viens d'éditer le message d'au dessus... Bon c'est pas grave je recommence :
Et oups !! je viens juste de voir que tu m'as demandé de ne pas faire d'un coup !! - _ - "
Mais j'avais pas trop d'idées alors... Sinon j'édite pour que la fin soit plus longue et plus euh.. effrrayante. Tu en penses quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1   Sam 8 Avr - 17:49:57

hj: Que penses tu de ma fin? J'aime bien la tienne.

Lorsque Sytuki se réveilla, Ryugi était rouge. Son T-Shirt était Trempé, mais il ne s'en souciait pas le moins du monde.Lorsqu Sytuki dit qu'elle était désolée, il lui caressa les cheveux et lui dit:

"Sytuki-chan. Sache que je ferai tout pour tes beaux yeux."

*J... J'ai dit ça? Pourquoi? Même si c'était une opportunité, jamais je ne l'aurais dit, pas avant 1 semaine!*
Revenir en haut Aller en bas
Sytuki H
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1   Sam 8 Avr - 18:09:51

Sytuki fut surprise par la révélation de Ryugi et elle rougit fortement.Elle se redressa et s'approcha de son oreille en lui murmurant un merci remplit d'émotion. Après ça, elle serra très fort dans ses bras Ryugi. Elle lui sourit et déclara, sans savoir les sentiments de Ryugi à son égal :
"J'ai trouvé en toi un si grand ami !! Je n'avais jamais eu avant de meilleur ami... Tu veux bien en fait ?"

Demanda-t-elle inquiète. Elle ne voulait obligé en rien Ryugi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1   Sam 8 Avr - 18:21:05

"Bien sûr que je veux bien. Jamais je ne te refuserai quoique ce soit."
C'était un moment magique. Une vague intense de bonheur submergea Ryugi. Son coeur battait de plus en plus vite.
Citation :
Ryugi avait l'impression de voir en paysage un champ de fleurs, un ciel bleu dégagé, un soleil d'or... Mais ceci n'était pas le produit de leur imagination. La voix du professeur retentit du ciel:

"IL EST INTERDIT DE SE BECOTER EN COURS!!!!
COMME PUNITION, VOICI LE TEST N'°3 ET 4!
L'EPREUVE DU SOLEIL!!!!!!"


A cent mètres de Ryugi et de Sytuki, il y avait Marco et Alice qui s'embrassaient follement.
Un troupeau de buffles fonçaient sur ce couple inattendu.


hj: A toi de continuer, Sytuki! Tu es aussi dans ce monde! Mais si tu ne veux pas, dis-le moi, et je corrigerai.
Revenir en haut Aller en bas
Sytuki H
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1   Sam 8 Avr - 19:12:50

hj : oki Ryugi ! ^^

Sytuki se retrouva projeté dans un autre rêve. Un autre test en fait. Elle rageait et faillit gueuler lorsqu'elle entendit la voix de leur professeur leur crié après. Se becotter ? Se becotter !!!! Sytuki en était bouche bée. Elle ne se bicottait avec personne ! Surtout pas autre que Marco.. qui était en train d'embrasser une fille d'ailleurs !! C'était la goutte d'eau qui faisait déborder le vase.. son petit monde à elle s'écroulait... et elle avec si elle ne se dégageait pas tout de suite du chemin de ces buffles enragés !!
*Des buffles ?! Mais qu'est-ce que que ça fous ici ça ?!!*

Elle prit la main de Ryugi et courut dans la direction opposé au troupeau. Elle réussit à leur échappé et s'arrêta essouflée. Elle regarda Ryugi, ne sachant quoi faire.
"Alors ? Faut faire quoi maintenant ?!"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1   Sam 8 Avr - 19:36:27

*Sa main est chaude et douce... Qu'elle est jolie quand elle est inquiète...*

"C'est simple, on a trois solutions.
1) On laisse Alice et le gars qui l'embrasse sur le chemin des buffle
2) On les sauve
3) On les sauve et on les tue nous même ensuite.
Que choisis tu, ma fleur en sucre?
Revenir en haut Aller en bas
Sytuki H
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1   Sam 8 Avr - 19:59:16

Citation :
Sytuki écouta attentivement Ryugi et sursauta et même bondit en arrière au nom d'amour qui signifiait... gloups. Elle regarda Ryugi, Marco et cette Alicia et retorqua :
"Même si j'ai l'impression que mon Marco à moi me trompe, je veux le sauver car je l'aimerais toujours ! Viens !"

Elle avait été claire dans les deux sens : elle voulait sauver Marco et n'aimait pas Ryugi. En tout cas, elle ne le semblait pas... Elle courut de toutes ses forces, jusqu'à ce que ses poumons soient en feux et qu'elle est un affreux point de côté. Les buffles se rapprochaient dangereusement du couple qui s'embrassait. Malgré sa colère, Sytuki était effrayé pour Marco. Elle courut encore plus vite et les atteignit enfin. Elle secoua Marco dont ses lèvres étaient scotchés à celles de Alicia. Sytuki ne pouvait abondonner Marco.. elle ne le pouvait pas !!
Mais elle eut beau faire, il ne lachait pas. Des larmes de rage et de frustration coulèrent sur ses joues et elle criait, puisque le troupeau était tout pres à quelques mètres :

"Marco je t'en prie !! Reveille toi !! Arrête de l'embrasser tu vas mourrir sinon ! VIENS ! SUIS MOI !! Je veux te sauver..."


Dernière édition par le Sam 8 Avr - 20:27:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1   Sam 8 Avr - 20:22:10

Citation :
Ryugi ne fut pas du tout étonné de la réaction de Sytuki à la fin de la phrase. Il aimait bien taquiner les personnes qu'il aimait bien... La réponse de Sytuki fut celle qu'il attendait.Il suivit Sytuki, savait qu'elle souffrait, restait derrière elle au cas où elle tomberait. Il ne faut pas oublier que son oeil est rouge... Ryugi était amusé, troublé, en colère, et... Il laissa Sytuki se débrouiller pour les déscotcher... et surveillait attentivement le troupeau pour qu'il n'atteigne pas une distance critique.

"Bon, les amoureux, vous allez vous pousser? Allez, plus vite... MAIS DEPECHEZ VOUS,BON SANG! Trop tard, j'interviens."

Ryugi fit un acte idiot. Il se mit devant les trois personnes, bras en avant, et fonce vers les taureaux. Il se fait percuter, son bras gauche saigne... Et c'est précisément ce qu'il voulait. Maintenant, Il court dans une direction, et entraine tous les boeufs enragés derriere lui. Tous sauf un: le sang a éclaboussé sur la robe de Sytuki, et un taureau l'a vue...
*C'est un rêve, mais je ne savais pas que je pouvais avoir mal...*
"J'AI FAIT CE QUE J'AI PU! MAINTENANT, A TOI DE TE DEBROUILLER!"

Le sang continue de couler, et les buffles rattrapent peu à peu Ryugi.

Revenir en haut Aller en bas
Sytuki H
Invité



MessageSujet: Re: Cours n°1   Sam 8 Avr - 20:27:19

Citation :
Sytuki se disait bien quen cet homme était fou mais à ce point !! Elle hésita : elle ne pourrait pas fuir pendant longtemps comme ça, elle était épuisée. Et si... Non. Elle n'oserait pas ?! Et si ! Elle enleva son chemisier la laissant en sos-vêtements féminins et mit le vêtement sur le côté. Lorsque le taureau passa elle lacha le chemisier qui couvrit les yeux du boeuf. Celui-ci aveuglé, partit dans tous les sens, comme fou et s'enfuit au loin. Elle frissonna et frayeur et de froid et ragrda comment se débrouillait Ryugi, ne pouvant l'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cours n°1   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours n°1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ Shinigami World ~ :: ~ Shinigami School V1 ~ :: ~ Batiment Primavera ~-
Sauter vers: