AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cours #2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours #2   Sam 26 Aoû - 20:29:46

[disons que j'étais là depuis le début du cours u.u]

Akiko entra très rapidemment dans la salle,et alla s'assoir dans les premiers rangs. Elle sortit alors une pochette qu'elle ouvrit pour prendre quelques feuilles.
Puis la coréenne déboutonna sa veste pour aller chercher dans une poche intérieure des stylos.
Elle en prit tout d'abord un (de stylo), c'était un petit stylo normal bleu qu'elle posa très attentivement et avec une grande attention sur le bord de la table, puis un autre stylo mais cette fois rouge ! (XD) qu'elle déposa avec toujours une grande attention, puis un autre mais vert et encore un autre mais noir.
Akiko se tourna vers son autre poche intérieure (droite) et cette fois en sortit un crayon à papier et un très beau stylo plume ainsi qu'une toute petite boîte avec une multitude de cartouche d'encres.


Après avoir terminé son long moment d'extrème concentration pour bien mettre ses stylos bien droit tous en ligne, Akiko put enfin commencer à écouter le cours se qui veut dire maintenant !
Car depuis le début Akiko n'avait rien écouté, trop occupé à soigner la position de ses affaires sur la table que d'écouter le professeur parler.


Il pouvait parfois sembler bizarre d'utiliser des copies en cours de combat mais M. Yoru était assez polyvalent dans son enseignement, ainsi il nous n'apprenait pas qu'à se battre mais aussi à être supérieur psychologiquement face à un adversaire et à connaître l'anatomie de l'être humain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours #2   Sam 26 Aoû - 22:35:11

[désolé, je fais pas honneur à mon perso...il est censé être ponctuel et je suis rentré il y a pas longtemps des vacances...^^']

Sephiroth écoutait depuis un petit moment à la porte, pour voir s'il était bien nécessaire d'entrer dans un cours, qui apparemment ne lui servirait pas à grand chose... Il avait l'impression que les personnes qui y étaient entrés étaient encore plus lamentables qu'au cours précédent... ça ne lui aurait pas beaucoup servi de passer pour un élève modèle au cours...
Après de nombreux questionnements, il décida d'entrer. Il avait très bien vu la lpace où il se mettrait, au fnod, près de la porte. Le prof remarquerait tout juste sa présence.
Sephiroth ouvrit doucement la porte, et s'assit vite et silencieusement à la première chaise qu'il trouva. Il suivrait ce cours, et même s'il avait ou aurait l'air de ne pas du tout suivre le cours, il était pourtant très concentré.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours #2   Dim 27 Aoû - 15:31:54

Chaos commenca a écouter quand le mon psycologique lui vient aux oreilles la psycoloqie enfin un sujet interressant.
Mais le professeur aillant surment remarquer son manque d'enthousiaste à l'étude du corps en profondeur, l'interoga.
Chaos sourit leva la tête et prononca alors ses mots surment mais sans avidité :

_ Le corps humain est une chose, c'est sur que quelques nocitions sont ésensielles, mais les moyens de communiquer ce savoir sont plus ou moins différentes, ensuite quand vous prononcer les mots psycologique et spirituel je pense qu'il a beaucoup a débatre là dessus vu nôtre raison d'être ici à tous, je pense que tout le monde doit avoir un point de vue ou des idées différentes sur ce sujet et c'est normal, mais quel est donc pour vous ses mots si complexes à cernés ?

Chaos était trés "spirituel" dans ses mots et elle regardait le prof avec un autre regard que celui de la fillette qui s'ennuie en cours maintenant c'était cette jeune femme qui avait compris beaucoup de chose et qui jouait avec les grands esprits qu'elle pouvait rencontrer.
*Enfin quelqu'un qui peu comprendre un langague sous entendus de bonnes choses.*

Chaos fit tourner son crayon entre ses doigts jusqu'a sa bouche prête à noter toutes remarque du professeur.
Elle avait vu le manège des petits mots des élèves devant elle et regardait furtivement le sac de la jeune fille, pour ce rappelée qu'elle n'avait pas d'amis.
Elle regardait leboudin de mousse qu'elle avait violament frappée en atendant une réponse du profeseur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours #2   Dim 27 Aoû - 22:59:13

Train arriva à la salle de cours, Himitsu à ses côtés. Il avait ses petites lunettes sur les yeux, et son revolver placé dans son étuis et bien fixé à sa cuisse. Himitsu quand à elleportait sa tenue d'entraînement au kendo et son arc ainsi que son carquois contenant quelques flèches dans le dos. Elle venait de se réveiller et s'aggripait à Train pour ne pas tomber. Train frappa et entra, présenta ses repect au professeur et aida Himitsu à s'intaller sur la place vide à côté de Yume tandis que lui s'installa derrière Himi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours #2   Lun 28 Aoû - 22:32:51

Mimi dont le language était plutot restrain ne comprenait pas tout les mots et elle était un peu perdue(elle croyait qu'elle alait se battre et pas réfléchir!!).Puis elle remarqua qu'un éleve était rentrer discretement dans la classe mais elle se reconcentra vite.Elle vue que touit le monde écrivait alors elle pris son vieux crayon et un papier déchirer puis copia sur son voisin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours #2   Lun 28 Aoû - 23:54:12

Il n’eu nul surprise quant au raisonnement logique et bien posé de la jeune étudiante qu’il avait jadis interrogé. En fait, cela l’amusait quelque peu de voir à quel point l’esprit de chacun des jeunes être en sa présence était diversifié. Il savait que ce cours allait sans doute être non seulement pour eux, mais aussi pour le maître Yoru, une expérience qui changera sans doute un peu tout les bonnes gens ce retrouvant dans le cours, a leurs manière. Chacun avait à apprendre quelque chose et le cours de combat n’était pas une exception.
A la magnifique question de la jeune dame, le maître Yoru avait toute fois une réponse. Que croyait-elle faire, trouver une façon de bloquer l’enseignant lors de son propre cours? Enfin bref, cela était sans importance, sur ce fait il lui donna la réplique.

« Sans doute comme tout être dans cette classe, vis-à-vis mon vécus, ma vision de ce tout diffèrent sans doute de la votre, comme la votre diffèrent de celle de n’importe d’autre… nul a la même vision pour cela… ma vision de cela varie parfois… mais en tant que guerrier… ma psychologie est centrer sur différente matière… j’élimine de mon esprit mes barrière et mes craintes afin de laisser place a une harmonie entre ma spiritualité. C’est-à-dire ma façon de vivre avec mon environnement et mon physique… mon corps et celui des autres… »

Il restait silencieux, laissant le temps a ceux qui souhaitait noter ce qu’il venait de dire de le faire. Il repris donc par la suite les mots jadis laissé libre comme l’air.

« Il n’a nul sens a tout cela si vous fermez votre esprit… le monde autour de vous est vue d’une façon, mais qui dit que l’être près de vous vois cela de la même manière… essayez de voir sans vos yeux ce qui vous entour… »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours #2   Mar 29 Aoû - 11:11:21

Chaos écrivait le paroles du profeseur sur son cahier quand soudain après un silence, les mots que sortir de la bouche du prof lui convenaient son esprit partait bien loin et ellle était maintenant dans une forêt au chant d'oiseau et aux batements d'ailes de papillions enchanteurs.

Mais les bruits de crayon et de papiers lui firent rouvrir les yeux, ses deux yeux vert tombèrent sur le profeseur,elle lui sourit et acquiésa d'un signe de tête c'est ses mots là qu'ellle voulait entendre.

Elle remarqua que les élèves rentrait dans la classe comme dans un moulin mais ni preta pas plus atention.
Ses cheveux maintenant humide lui tombait contre ses jous.

Elle regarda les écriture au tableau, et resta un peu les yeux dans ses pensées atendant que quelquechose de pertinant survienne.
Elle jeta un coup d'oeil vers son voisin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours #2   Mar 29 Aoû - 11:43:33

Son voisin(ou plutot sa voisine)était une fille qui était toute mouillée.Elle avait l'air perdue dans ses pensées.
*Esqu'elle avait tout copier???J'espere*

A vrai dire Mimi ne comprenait de moins en moins.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours #2   Mar 29 Aoû - 15:04:28

Enzo ne notter rien, ne disait rien... il écoutait tout ce qui était en rapport avec le cour... Les paroles du maîtres, les réponses qui s'y faisaient... L'aspect phylosophique du combat ne l'interresse pas plus que sa, mais, il était curieux de connaitre le point de vue du professeur ainsi que de tous ceux qui l'entouraient... Aussi, les bras croisées, le regard vide fixé sur le tableau, il attendait...
Revenir en haut Aller en bas
Sytuki H
Invité



MessageSujet: Re: Cours #2   Mar 29 Aoû - 15:16:41

On pouvait voir dans la calsse 3 catégories : ceux qui écoutait et qui notait, ceux qui ne notait rien et qui écoutait à moitié, et ceux qui dormait littéralement d'ennuie. Sytuki faisait partit du dernier groupe : le discours du prof sur la spiritualité avec le corps et l'esprit était légèremment ennuyeux et pour la majorité des étudiants vivant au 21eme siècle, c'était complètement "pourrit et démodé". Sytuki ne voulait pas partager cette vision des choses, mais son instinct de jeune fille qui arrivait à l'âge adulte lui ordonnait de se moquer de ça. Par 'chance', elle arriva à contrôler son rire qu'elle ravala. La tête posé contre la table, elle voulait que l'heure tourne le plus vite possible.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours #2   Mar 29 Aoû - 15:36:41

Ryugi avait aussi remarqué ces trois catégories. Mais, pour l'instant, il ne notait rien, car il avait déja en tête ces remarques. Il sortit tout de même un stylo de sa poche et une feuille de papier en attendant quelque chose de nouveau, même si le sujet le passionnait déja. Le cours de combat est la maîtrise du corps et de l'esprit. Ryugi écoutait donc très attentivement chaque parole, pour être sur de ne pas passer à côté de quelque chose.

"Chaque personne possède une vision différente." Ryugi sourit. Il mit en pratique cette phrase en observant la classe. Pour les uns, ce cours était une source de distraction, pour d'autres il s'agit d'un lmoyen dedévelopper ses forces, et d'autres le voyaient comme une obligation, voire une perte de temps. Mais Ryugi n'arrivait pas à voir quelle était sa propre vision. Etait-ce une question implicite que le professeur leur posait? Peut être... Mais Ryugi pnsait s'éloigner du sujet et se recocentra sur ce cours.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours #2   Mar 29 Aoû - 21:30:17

Tenshi n'avait pas de crayon ni de papier...

*C'est pratique...*

Alors il s'efforçait d'écouter le cours sans se laisser distraire. Les autres élèves paraissaient soit attentif ou soit ennuyé. Il se tourna vers sa voisine(Chaos) pour voir ce qu'elle fesais.

*Pourquoi est-elle mouillée?...*

Le jeune homme eu l'idée de lui demander si elle avait un crayon ou un papier, mais il la chassa. Le cours avait déjà commencé et il avait trop manqué d'explications. Il se tourna tout de même vers elle avec un sourcil interrogateur et un léger sourires aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours #2   Mer 30 Aoû - 8:58:13

Le silence ce fit une fois de plus dans la classe. Les élèves ayant arrivés en retard n’avaient nullement passés inaperçu aux yeux de l’enseignant, mais il ne vit tout simplement nul raison d’interrompe son cours afin de leur dire a quel point il détestait les retardataires. D’une façon ou d’une autres, ils allaient comprendrant en voyant les résultats de fin de cours. Croyait-il vraiment qu’il n’avait rien vue ? Qu’il ce foutait complètement du fait qu’ils arrivaient en retard et entrait dans sa classe comme dans un moulin ? La seule raison pour laquelle il n’avait rien dit sur le moment était du au fait qu’il aurait du interrompe son cours. Bien que cela aurait plus à certains élèves qui eux semblaient trouver son cours complètement ennuyeux vu la grande partie théorique concernant l’esprit et le corps. Sans doute nul d’entre eux ne connaissait le vrai combat. Il était fortement probable que certain d’entre eux ai eu des cours d’art martiaux de leur vivant, mais cela était rien lorsque comparé a ce que le maître Yoru allait leurs enseigner. Il allait les former, en faire des combattant. Rare était les vivants ayant appris a tuer… il allait leurs enseigner comment le faire soit rapidement et sans douleur… ou bien de façon a ce que la souffrance fait en sorte que leurs adversaire prochain souhaite mourir a tout prix…
Pour cela il savait que simplement leurs montrer des techniques de combats était complément inutile, puisque si nul d’entre eux ne comprend vraiment le sens profond des mouvements, comment pouvaient-ils l’exécuter parfaitement pour l’utiliser a son plein potentielle ? Malgré le fait que les jeunes Shinigami semblait grandement s’ennuyer avec tout cela, Shizuka leur montrerait tout de même à quel point cela est important.

Un coup d’œil flegmatique sur la classe, le maître en combat demeurait silencieux durant un moment, créant une certaine sensation d’inconfort chez ses élèves. Il les observait dans les moindres détails, en apprenant bien plus qu’ils ne pouvaient s’imaginer sur eux. Leurs comportements, leurs pensés du moment et leurs visions du tout étaient choses que le protagoniste pouvait facilement lire en eux. Comment faire pour réveiller certains de ses élèves ?
Il les regardait sans dire le moindre mot, puis son regard ce posa sur la jeune Hirioa qui avait eu quelques problèmes lors de la première session. Sans regarder ailleurs, il repris la parole d’une façon froide et calme. Bien qu’il s’adressait à toute la classe, son regard était toujours sur la jeune fille.

« Bien que l’esprit joue un grand rôle en combat… il est important de contrôler le corps avec celui-ci… le système nerveux est un des systèmes les plus importants en combat puisqu’il contrôle le corps pour la partie physique du tout… si dame Hirioa ce porte bien volontaire… je souhaiterais donner un exemple plus concret de tout cela… »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours #2   Mer 30 Aoû - 10:54:05

Ryugi eut un mauvais pressentiment. Un très mauvais pressentiment. Lorsque Shizuka-senseï parla de système nerveux, Ryugi pensait à quelques techniques d'acupunctures. Celles qui permettaient, en sectionnant ou en appuyant sur le bon nerf avec une aiguille, de bouger une certaine partie du corps. Et cela bien sur était le plus souvent douloureux pour la "victime". Ryugi avait une nette impression que c'est ce qui allait se passer. Mais sans aiguilles. Comment, Ryugi ne le savait point. Un peu impatient de le découvrir, Ryugi serra le poing. Sachant que Sytuki allait probablement souffrir, il voulait la remplacer, il aurait tout fait pour se porter volontaire à sa place. Mais demander ainsi était impoli, il pensait que le maître allait lui adresser un refus et peut être même une punition. Inutile donc de demander, c'était Sytuki sa cible, Ryugi ne pouvait rien y changer. La colère commençait à monter, de même que la peur. Ryugi était bel et bien en colère. Contre le professeur, mais aussi et surtout contre lui même, maudissant son impuissance, son manque de volonté, son manque de courage.

Son état de colère lui rappela tout à coup Mathieux Seguir. Au cours précédent, Mathieux avait exprimé une colère comme celle ci, et c'était justement Ryugi qui l'avait calmé. Ryugi se rendit compte de l'erreur dans laquelle il allait se plonger. Le professeur était surement conscient de l'état de Ryugi, devant surement connaître la psychologie sur le bout des doigts. Ryugi ferma les yeux. Il inspira, puis souffla, le poing se desserant peu à peu. Le calme envahissait son esprit. La colère disparaissait peu à peu. Au contraire, un fréémissement d'excitation apparut. Impatient de voir comment faire lorsqu'on a pas d'aiguiles. Alors, l'autre partie, celle responsable de sa colère, se réveilla aussi. Un combat intérieur se fit chez Ryugi, opposant coeur et raison. L'un soutenait que le calme était ce qu'il voulait, une des leçons que Ryugi avait oublié momentanément, et ce dans plusieurs cours, mais l'autre disait que cela était du manque de respect ou quelque chose dans le genre vis à vis de Sytuki. Que Ryugi devenait de plus en plus insensible. Il s'agissait tout de même de sa "grande soeur"... Mais la raison l'emporta.

Ryugi ne pouvait sourire en ce moment, juste redouter ce qui allait arriver. La colère avait totalement disparu. Le calme, lui, était énorme. c'était peut être un test de Shizuka senseï, qui voulait le mettre à l'épreuve, vu qu'il est capable de voir, ou plutot de sentir tout ce qui se passait dans la tête de Ryugi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours #2   Mer 30 Aoû - 18:34:32

c'est ce momment que je choisie pour entrée dans la salle de cours
l'admosfere avait l air tendu
et le bruit de la porte qui souvrie avec fraqua malgré moi en surpris plus d un !je me dirigeais vers une des ligne de banc du fond et m asseyais sans rien dire
Revenir en haut Aller en bas
Sytuki H
Invité



MessageSujet: Re: Cours #2   Mer 30 Aoû - 19:24:44

Son esprit vagabonait dans les méandres de sommeil ; des rêves et des anciens souvenirs revenaient la hantés ou la berçés. Sytuki aurait pus'endormir paisiblement, mais le professeur (comme tous les profs d'ailleurs) la chosis elle comme cible ; les cibles des profs étant toujours ceux qui s'endormaient sur leur table ou qui rêvassait en, regardant dehors, Sytuki n'échappa pas. Elle releva sa tête avec de petits yeux endormis et rencontra le regard froid et dur du prof.
*Ouh la !! Pas commode le mec... Ah c'est le prof de combat c'est vrai !!*
**Aller debout faignasse !! Faillait dormir cette nuit au lieu de regarder les étoiles et la lune !!**

Elle se massa les yeux et étouffa avec difficulté un baillement tout en écoutant ce que son professeur avait à lui dire. Et ce qu'il lui dit ne plut pas du tout à Sytuki ; un frisson désagréable parcourut son corps et plissant les yeux, se leva sans réchigner ; même si l'expèrience qu'il allait faire sur elle, surtout sur son système nerveux. Si elle aurait été encore vivante et dans son lycée, elle ne se serait pas inquiété de ce que son professeur aurait voulu lui faire faire : les élèves ne devaient pas être maltraités physiquement par un adult du personnel sous peine d'être renvoyé. Mais Shizuka Yoru, rien qu'en le voyant, n'était pas du tout du style à suivre ses règles fondamentales.
**Tu crois que s'il te fait trop mal, tu lui donnes un coup de karaté dans les machins et il tombe raide ?**
*Hum, je pense qu'il arrêtera mon coup avant même que je commence à l'envoyer. Mais s'il me fait mal, je peux toujours essayer.*
**Bonne chance et heureusement que tu es déjà morte;**
* Suspect Merci bien - _ - "*

Envoyant un clin d'oeil à un Ryugi très inquiet, elle se posta au trois quart devant Shizuka, ferma les poings et se tint prête pour tout choc de sa part (on ne sait jamais).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours #2   Jeu 31 Aoû - 4:25:35

De toute évidence, la tension montait dans la classe et encore plus chez le jeune Silver et la jeune Hirioa qui allait bientôt participer à une petite démonstration de la part du maître Yoru. Sans doute le fait qu’il n’était pas du genre a ce plier a toute les règles établis par l’école concernant les rapports Enseignant-étudiant faisait en sorte que certaines personnes craignait encore plus ses méthodes. Pour sa part il aimait bien créer ce genre d’ambiance dans sa salle de classe, au moins de cette façon la plus part de ses élèves s’intéressait un peu plus aux évènements ce produisant durant le cours. De plus les exemples du genres étaient sans doute ce qui avaient de mieux pour démontrer ce qu’il souhaitait leurs apprendre.
Alors que l’être élue qui allait servir de cobaye afin de démontrer a quel point le système nerveux est important ce levait, il pu lire en elle une très grande crainte. Rien d’anormale bien sure puisqu’il savait dès le départ quel serait l’effet psychologique que tout cela aurait sur elle. Il l’avait choisi pour cela, ainsi que pour voir la réaction du jeune Silver face au fait que cette jeune fille qui semblait si importante pour lui allait servir de sujet d’exemple. Il n’eu nul besoin de regarder le jeune homme pour savoir comment il réagissait.

Ses yeux toujours sur la jeune fille qui ce préparait a l’exercice de façon plutôt involontaire. Elle semblait énormément anxieuse envers tout cela, sans doute craignait-elle d’atteindre des souffrances inimaginables. Il est certes vrai qu’il lui serait possible de faire grandement souffrir la jeune fille physiquement, mais cela était complètement inutile pour démontrer ce qu’il désirait. Enfin bref, la nervosité de la jeune étudiante allait simplement permettre au maître Yoru de démontrer la diminution du stresse avec les points de pressions.


« Placez vous face aux autres, c'est-à-dire dos a moi… »

Il garda le silence durant un bref moment, laissant Hirioa lui tourner le dos, puis il repris le cours de ses mots d’une façon froide et calme, a vrai dire comme a l’habitude :

« Il existe une multitude de nerfs dans le corps, cela vous le savez sans doute déjà ainsi que c’est le long de la colonne que les principaux signaux passe de votre cerveau à votre corps… »

Lors de son enchaînement, le maître en combat posa délicatement son indexe ainsi que son majeur de sa main droite sur la colonne de la jeune dame. Sans doute cela la rendrait un peu plus nerveuse, mais pour ce qu’il s’apprêtait a faire, il devait entrer en contacte physiquement avec l’étudiante.

« Plusieurs vertèbres donc plusieurs fonctions… si l’une d’elle est endommagée… cela peut causer certain problème vitaux… et la paralysie… plusieurs nerfs son reliés a vos organes, d’autres a vos muscles… une pression simple peut rien faire du tout a moins qu’elle soit exécutée avec une grande puissance… mais si le coup est porter d’une facon sec et précise… au bon endroit… il est facile de jouer avec le system nerveux de votre adversaire… »

Suite à cela, les longs doigts fins de Shizuka glissaient le long du dos d’Hirioa. Il pouvait sentir la tension monter en elle ainsi qu’en le jeune Silver qui semblait grandement craindre pour sa jeune amie. C’est alors qu’il fit une délicate pressions dans le dos de la jeune dame, rien pour lui faire la moindre douleur, mais l’effet était bien présent… sans doute elle-même ne l’avait pas encore remarquée…

« Je ne vous démontrera nullement comment paralyser une personne pour le reste de ses jours… mais plutôt comment le faire d’une façon temporaire… comme dans le cas présent… si dame Hirioa veux bien tenter de bouger ses bras… »

Il la regardait du coin de l’œil, sachant pertinemment qu’elle ne pouvait nullement exécuter le mouvement sollicité par ce dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours #2   Jeu 31 Aoû - 8:02:12

La tension montait, en effet, chez Ryugi. Le problème, c'était que Ryugi savait déja tout ce que le maître avait dit. Nul besoin de noter, les secrets de l'acupuncture ressemblaient énormément au cours de Shizuka, mais sans aiguilles. Ryugi regarda donc le professeur faire.

Lorsqu'il plaça son doigt à un certain endroit, Ryugi avait très peur qu'il appuie dessus. Mais il passa. La tension était de plus en plus grande chez Ryugi, malgré le calme qu'il tentait de retenir. Et là, Ryugi fut surpris. Il reconnaissait ce point, qu'il utilisait souvent en combat, s'il pouvait approcher suffisamment et planter une aiguille. Un point qui paralysait presque entièrement le corps.

Ryugi se souvint du cours où on lui planta une aiguille à ce point. C'était horrible. Les muscles ne répondaient plus, Ryugi était resté bloqué pour une durée aléatoire. Il essayait de toutes ses forces de bouger, mais le lien avait été touché, donc il était inutile. Et plus on forçait pour bouger, plus la douleur à l'endroit de la pression et à la partie concernée grandissait.

Il existait un point remède à cette paralysie temporaire. Mais Sytuki s'étant tournée face à lui, Ryugi ne pouvait lui lancer cette aiguille, d'autant qu'elle était trop loin pour qu'il touche très précisément sa cible. Ryugi serra les dents et espéra que cela n'irait pas plus loin, que la démonstration se termine vite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours #2   Jeu 31 Aoû - 11:57:12

Samara émergea du sommeil, le soleil était levée depuis belle lurrette remarqua-t-elle. Puis se souvenant qu'elle avait cour regarda l'heure, ses était larges comme des soucoupes.

**J'suis à la bourre de chez bourre!!!**

Elle enfila un truc rapido et courut dans les couloir de l'internat jusqu'à la salle du cour de combat. Il y avait deux personne debout une jeune fille qui ne bougé plus et un homma, ce devait être le professeur, mais que se passait-il dans cette salle de classe. Tout les élèves regardaient se qui lui parrut être une démonstration, il n'y avait que le professeur et l'élève qui lui fesait face, et la jeune fille ne bougé toujours pas, elle s'emblait comme paralysée. Elle prit son courage à deux mains et entra dans la salle, elle interrompé la leçon et s'en rendait bien compte, tout c'qu'elle espérait c'était de ne pas se faire renvoyer de cour.

Elle salua le professeur à de la manière japonaise et resta planté la comme un piqué, attendant qu'il l'accepte ou non dans son cour, elle s'expliquerai après de peur de le déconcentré de trop et qu'il n'y ai des probléme avec la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Sytuki H
Invité



MessageSujet: Re: Cours #2   Jeu 31 Aoû - 14:15:26

Nerveuse. Très nerveuse : voilà comment se résumait le moral de la pauvre victime, Sytuki. La tension grandissait en elle en voyant dans les yeux de son ami, porte direct sur l'âme. Très tendu, elle sentit la main de son professeur touché à un endroit de sa nuque puis ce dernier l'ordonna de bouger ses bras. Elle essaya. Rien. Encore une fois. Toujours rien. Et plus elle essayait plus elle avait mal à la nuque ; les yeux ouverts d'effroi, elle respira calmement et reprit son calme. Malheureusement pour Shizuka, elle avait toujours sa langue :
"Super la démo. Maintenant, est-ce que je peux retrouver l'usage de mes bras ? C'est pas que je n'aime pas cette superbe démonstration (efficace par dessus le marché) mais j'en ai comme même besoin moi, même si ce n'est que temporaire...."
Elle arrêta de les faire bouger : cela lui faisait encore plus mal. Elle se tourna vers son professeur, les bras immobiles, alignés le long de son corps. Elle le regarda dans les yeux, même si ce qu'elle voyait dans son âme n'était pas des plus joyeux.
Revenir en haut Aller en bas
Cleyi

Bibliothécaire
Bibliothécaire
avatar

Âge RP : Unknown.

Race : Amazone.
Élèments : Aucun.

MessageSujet: Re: Cours #2   Jeu 31 Aoû - 18:14:33

Cleyi observait la scène, dès le départ elle n'avait pas tout suivit, bien des mots lui était inconnus. Quand le prof' appela Sytu Cleyi vit très Angelo se crisper. Ne comprenant pas ce qu'il se passait Cleyi regarda avec atention ce qui se passait, elle n'était pas vraiment nerveuse, un peu inquiète pour Sytuki mais ce n'était rien par rapport à Ryugi. Quand elle vit que Sytu ne pouvait plus bouger les bras ses yeux s'agrandirent de stupeur, elle était stupéfète, mais pas du tout inquiète. Elle ne savait pas que Sytuki avait mal, et ne comprenait pas qu'elle soit en colère. Elle atendait donc avec impatience la suite des évènements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amarth.forum-actif.eu/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours #2   Ven 1 Sep - 1:10:55

Observant la réaction de ses étudiants, plus précisément celle du jeune Silver qui lui semblait trouver quelque peu déplaisant le fait que le sombre protagoniste et maître en combat, voir même atroce, le fait qu’il faisait quelque peu souffrir la jeune dame. Enfin, ce n’est pas comme si nul ne savait que cela aurait sans souffrance, sauf peut être la jeune fille qui avait jadis fait un entré spectaculaire… et très désagréable… en compagnie d’un élève que le pathologique maître Yoru aurait cru un peu plus discipliné. Alors que la jeune victime venait de faire sa requête envers le maître en combat, une autre élève entra en classe. Il la regardait durant un instant de ses sombres prunelles, puis fit un léger signe de la tête lui disant d’aller ce trouver une place. Il détestait les retardataires… mais bon… avec une élève qu’il venait tout juste de paralyser, il n’avait pas vraiment le temps de discuter avec la jeune fille qui était arrivée en retard.
Ses sombres prunelles une fois de plus posées sur la jeune Hirioa, Shizuka déplaçai légèrement ses doigts le long des vertèbres de cette dernière. Il jeta un rapide coup d’œil sur la classe, puis dit quelques mots de sa voix douce et ténébreuse :


« En plus d’empêcher votre adversaire de faire usage d’une partie de son corps… comme vous pouvez sans doute le constater vu l’énervement de dame Hirioa, cela est une expérience plutôt douloureuse… mais cela est toute fois réversible… »

Une fois de plus il exécuta une légère pression sur une vertèbre de la jeune fille. Il est tout a fait évident ce cela lui procura un grand soulagement puisqu’il venait tout juste de la délivrer d’une souffrance qui lui avait jadis fait subir.


« Voici donc deux leçons que vous avez sans doutes appris avec cela… le premier est qu’il y a certain points sur le corps humain ou une simple pression peux avoir un grand impact sur le système… puis la seconde leçon est que si vous ne portez pas attention… vous serez mes prochaines victimes lors des démonstration… qui seront toute douloureuse… » Il fit alors un courte pause, puis repris sous la même tonalite, toujours aussi sombre et flegmatique, a croire qu’il n’était pas humain… « Vous pouvez retourner a votre place… j’allais vous démontrez les muscles du corps… mais je crois que je vais garder cela pour la prochaine sessions… pour le prochain cours je vous demande de faire une légère recherche sur le système nerveux… indiquez moi les vertèbres… des questions? Si tout est bien nous passerons a la partie pratique… »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours #2   Ven 1 Sep - 11:26:49

Samara vit le regard du professeur.

**Aïe, il a pas l'air commode!**

Elle alla s'asseoirregardant la fin de la démonstration, la pauvre fille qui ce trouver sur l'estrade devait être soulagé de pouvoir à nouveau bougé, et plus si c'était douloureux.

**Pourvut qu'il m'ait pas dans l'colimateur, sinon j'suis mal barrée.**

Elle farfouilla dans sa trousse en espérant trouver son crayon d'papier, elle n'avait pas d'élastique et laissait ses cheveux trainé alors qu'ele était en combat risqué de la géner un peu beaucoup. Ca y est, elle enroula à l'arrache ses cheveux et bidouilla pour que le crayon tienne le tout. Soudain elle aperçut Tenshi et Enzo, ils dormait dans la même chambre, ils aurait pus la réveiller tout d'me^me plus tôt que d'la laisser dormir et arriver enretard, quoi que c'était à leur risque et pétile vu qu'elle était pas d'une grande délicatesse envers les personne qui la sortent de son sommeil. Elle écouta le discours du prof, des devoirs et maintenant une partit pratique et puis quoi encore c'est pas vrai, si c'était ça elle aurait préféré dormir, mais bon, elle était ici et mieux valait suivre le cours plutôt que d'être à côté d'la plaque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cours #2   Ven 1 Sep - 13:36:14

j'etais toujours au fond de regarder la scene
se prof savait vraiment y faire
il fesais monté la tension expret
tous les eleve etais tendu et esperait e pas etre le prochain sur sa liste
Revenir en haut Aller en bas
Sytuki H
Invité



MessageSujet: Re: Cours #2   Ven 1 Sep - 15:36:29

(Hj : stp Toya, fais un effort dans l'orthographe et la conjugaison, merci.)

Relaché de sa douleur, Sytuki put enfin resprirer et masser ses membres douleureux avant de revenir s'assoir en murmurant un vague merci ironiquement désagréable[b] (viens de l'inventer xD)[b]. Même si le professeur venait de leur dire que s'ils n'écoutaient pas trop en cours, voilà ce qu'il deviendrait, la jeune Hirioa était prête à lui tenir tête : ce n'était pas avec des menaces qu'il allait l'avoir !! Elle sourit à Cleyi et Ryugi puis s'assit en poussant un soupir de soulagement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cours #2   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours #2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ Shinigami World ~ :: ~ Shinigami School V1 ~ :: ~ Batiment Verano ~-
Sauter vers: