AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 « Deadly toy »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yuki
Invité



MessageSujet: « Deadly toy »   Ven 6 Juin - 0:19:48

« Ouvre les yeux petite fille, tu t’es perdue. Pas la peine de chercher ton chemin, tu ne le retrouveras pas. Rentrer ne signifie pas forcément sortir, tu sais ? Ici, chacun a ses propres concepts, ses propres règles, c’est pour ça qu’il n’y a aucun ordre logique, rien de bien défini. Inutile de garder cet air froid et stoïque. Dès l’instant où tu as posé les pieds dans ces allées, tu étais condamnée à verser tes premières larmes. Mais ne t’inquiètes pas, je saurai traiter ta dépouille avec la dignité qu’elle réclame. »



Non, elle n’était pas perdue.

Drôle de lieu… Mais ce n’était pas parce qu’elle se trouvait dans l’incapacité de dénicher la sortie qu’elle devait céder à la panique. C’était peut-être triste, mais c’était ainsi. Quelqu’un finirait bien par avoir la même folle idée qu’elle et déciderait d’explorer ce labyrinthe qui la narguait depuis son arrivée à la Shinigami School.
Cet endroit titillait ses nerfs et agaçait son humeur parce qu’il lui rappelait son incapacité à lire correctement une carte. Il lui rappelait son incompétence et ce grossier défaut de sa personnalité. Il lui rappelait ses nombreux retards et les regards convergeants inévitablement vers elle dès qu’elle ouvrait une porte. Il lui rappelait la vie qu’elle menait à présent. Il lui rappelait son passé. Il lui rappelait chaque heure, chaque minute, chaque seconde… Il était son cauchemar et son rêve. Il était son esprit, embrouillé dans un méli-mélo de chemins différents qu’elle hésitait à emprunter. Il lui rappelait tout. Il ne lui rappelait rien.

Non, elle n’était pas perdue.

Elle s’avança un peu plus profondément, cherchant autour d’elle un détail qui saurait activer sa mémoire pour la remettre sur le chemin de la sortie. Un brin d’herbe, une branche écrasée, une feuille… Tout était bon pour exciter son imagination et la convaincre que c’était de là qu’elle venait et non de là, que c’était à gauche et non à droite, qu’elle ne se trompait pas.
Les nuages encombraient le ciel d’un gris sale et terne. Le temps semblait ne pas être de son côté. Elle espérait que la pluie attendrait qu’elle soit bien à l’abri dans le hall de l’établissement avant de déverser sa rage sur ce triste paysage.
Ses prières ne furent pas entendues. Une goutte d’eau tomba dans ses cheveux et elle frissonna. Le froid accompagnait l’orage. Elle soupira et accéléra son allure.

Non, elle n’était pas perdue.

Tentant sa chance, lançant le dé du hasard, elle continua d’avancer tout droit plutôt que d’emprunter l’un des deux autres chemins qui s’offraient à son regard avec l’air de lui dire qu’elle faisait fausse route. Elle les ignora, levant bien haut la tête, tentant de garder un semblant de dignité et força encore un peu son allure. Elle trébucha sur une racine placée en travers de son chemin et s’écorcha le genou, déchirant son pantalon. Ses lèvres restèrent closes. Ne pas crier, ne pas pleurer.
Elle se releva tant bien que mal et reprit sa route. La pluie tombait de plus en plus fort et la trempa de la tête aux pieds. On aurait pu croire à un chaton égaré si ses yeux n’avaient pas gardé ce vide qui la caractérisait si bien.

Non, elle n’était pas perdue.
Revenir en haut Aller en bas
Créature

Cas psychologique
Cas psychologique
avatar

Race : Créature PNJ
Élèments : Tous

MessageSujet: Re: « Deadly toy »   Ven 6 Juin - 0:49:59

La pauvre Yuki errait à travers le labyrinthe. Celle-ci semblait tout à fait perdue et même très désorientée. Le Prince de l'Ombre au fond de lui sentait la peur au fond d'elle. Savait-elle que c'était la fin ? Que ce labyrinthe allait surement devenir son tombeau ? Se doutait-elle qu'il la suivait depuis déjà un bon moment à travers ce dédale meurtrier ?

Non, il ne pensait pas.

Le Prince de l'Ombre remarqua alors que sa proie venait de s'étaler sur le sol. C'était le moment d'agir. Se téléportant à quelques mètres plus loin devant elle, il s'engagea dans une chasse afin de faire frémir sa proie ! La jeune fille qui ne cessait d'avancer se trouvait maintenant dans un chemin étroit laissant deux sorties possibles en bout de celle-ci de façon perpendiculaire. Le Prince de l'Ombre encapuchonné décida alors de passer à l'action. Il passa par les deux entrées ne laissant la possibilité à sa proie que de voir au fond une silhouette fantomatique traversait à toute allure. Il repassa quelques fois afin de créer la peur en elle. Elle n'était plus seule. Sentant que celle si s'avançait toujours, le Prince de l'Ombre se téléporta alors juste à un mètre derrière elle. Il posa alors sa main sur une branche des hautes haies du labyrinthe afin d'en casser une pour attirer son attention. Lorsque celle-ci se retourna pour faire face à son assaillant, le Prince de l'Ombre leva sa main en hauteur et une boule d'énergie se créa au bout de celle-ci. C'était donc la fin ?


- Une dernière parole à énoncer avant de voir le vide intersidéral t'engloutir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itsuki
Invité



MessageSujet: Re: « Deadly toy »   Ven 6 Juin - 21:43:36

Itsuki avait suivi la jeune femme dans l'espoir que l'endroit soit assez désert pour enfin pouvoir en finir avec son obsession macabre. Elle n'avait pas voulu lui répondre, tant pis, elle allait en subir les conséquences. Il l'avait ainsi pistée dans le labyrinthe, et avait attendu qu'elle ne puisse plus rien faire. Elle était perdue, elle allait devenir sienne, il allait la tuer à nouveau. Quelle bonne idée de tuer un mort...

Cependant, un autre homme, à l'allure étrange, était apparu non loin. Itsuki se cacha comme il pouvait mais c'était déjà trop tard pour elle, il allait surement la tuer.


Non, non... NON, c'est ma proie !


"Lâche la enflure ! C'est ma proie ! Et je veux la tuer moi-même !"

Peu importe les conséquences de ses paroles, il devait la tuer lui même, l'entendre crier dans le supplice qu'il allait lui infliger !
Revenir en haut Aller en bas
Seith Kaal

Professeur d'Études des Intérieurs

Professeur d'Études des Intérieurs
avatar

Âge RP : 23 au moment de ma mort

Race : Shinigami
Élèments : Ténèbres et Lumière

MessageSujet: Re: « Deadly toy »   Ven 6 Juin - 21:47:44

Ce monde est petit. Au moins aussi petit qu'un aquarium. Chaque chose qui se passe ici, je peux la ressentir. Je ne sais pas pourquoi, je ne sais pas comment. Je suis comme uni à ce monde.

Seith s'était précipité quand une source d'énergie au moins aussi grande que Dismeal avait fait son apparition. Quand il fut à portée, il rentra dans le jeune Itsuki et le fit se viander magistralement, grillant sa couverture.
Mais cet endroit était plein de haine, de rancœur, de tristesse... Le jeune homme ne semblait pas surpris. Il ressemblait un peu à Seith jeune. Il tendait son couteau vers lui. Il ne devait pas savoir qu'il était un professeur.

Peut-être était-ce parce que ses cheveux étaient bleus, et que ses yeux étaient jaunes, laissant apparaitre son envie ?
Ou peut-être que la lame qui traversait actuellement son corps lui faisait perdre ses esprits ?


"Tu ne sers à rien, ton existence est un échec, et je viens corriger ça."

Un filet de sang sortit de sa bouche quand il ferma les yeux. Itsuki était "mort".

"Tu resteras dans ce labyrinthe à jamais, raclure."

Knives prit le corps mort et le jeta en direction de l'individu mystérieux, qui était de dos.

"T'en fais pas mon vieux, je viens pas t'arrêter, je m'en fous des élèves ici. Néanmoins tu m'as l'air plutôt intéressant... On ne se serait pas déjà vu ?"


Puis il regarda derrière lui, vers le noir du labyrinthe.


"Pff, quand les succubes passeront, je préféré avoir quitté les lieux, c'est quelque peu fatiguant de s'en faire 10 de suite parfois. A la prochaine, grotteux."

[Je me casse >>]

_________________

    ~ Professeur d'étude des Intérieurs ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki
Invité



MessageSujet: Re: « Deadly toy »   Lun 9 Juin - 23:49:23

Elle secoua la tête. De toute évidence, un petit plaisantin s’était mis en tête de lui faire peur. Au loin, elle distinguait une ombre qui allait et venait. Une brume noire qui ne semblait pas décider à s’arrêter pour qu’elle puisse distinguer sa silhouette. Elle ne laisserait pas l’angoisse l’envahir parce que son imagination avait une hausse d’activité inquiétante. Elle devait juste retrouver la sortie.
Au loin, elle crut entendre un cri, mais soupira. Il s’agissait sans doute de la pluie mêlée au vent. Elle ne devait pas laisser son imagination devenir trop encombrante au risque de sombrer dans une folie qui ne lui apporterait que des ennuis.
Une branche se cassa non loin d’elle et elle fit volte face, cette fois, elle n’avait pas rêvé.

Devant elle se tenait un homme encapuchonné qui n'avait pas l'air d'être là pour lui dire bonjour. Elle cru apercevoir au loin le professeur des créatures qui prononça quelques mots à l'encontre de l'individu, et Yuki, n'ayant pas suivi leur dialogue regarda le professeur partir n'ayant apparemment, ni l'envie, ni le temps de la sauver. Le mystérieux inconnu rabaissa alors son capuchon et elle pu contempler à loisir son visage qui semblait sérieusement décomposé.
La moitié de son corps était consumée par les flammes tandis que, l’autre moitié, encore intacte, lui rappelait vaguement quelqu’un. Elle plissa les yeux, fouillant sa mémoire à la recherche de celui à qui appartenait cette moitié de visage.
De toute évidence, la partie gauche de son corps avait sérieusement souffert. Les dégâts du temps peut-être ? Toujours est-il qu’il ne semblait pas au mieux de sa forme, même s’il ne paraissait pas souffrir des flammes qui le dévoraient lentement. Elle haussa un sourcil, peu encline à s’approcher de cet individu à l’aspect si douteux et se demanda ce que ce genre de personne faisait dans l’enceinte de l’école. Un mendiant, peut-être… ?
Elle ne s’attarda pas bien longtemps sur la théorie du sans-abri, l’inconnu la menaça ouvertement et elle retint un bâillement. Allons donc, un nouveau méchant avait fait son apparition.

Si, en apparence, elle avait l’air de se ficher complètement de la situation, la réalité était tout autre. Depuis un moment, elle cherchait le meilleur moyen pour elle de s’échapper en vie de cet enfer dans lequel elle s’était lancée la tête en avant. Elle ne tenait pas vraiment à laisser sa peau dans ce labyrinthe où son corps ne serait très certainement jamais retrouvé. Pas que cette perspective la gêne vraiment, mais celle que son cadavre soit dévoré petit à petit par des charognards, en revanche, l’embêtait un peu plus.
Elle regarda l’inconnu, se maudissant pour son manque de chance. La chance… Aha, la bonne blague. Où était la chance ? Sûrement qu’elle était allée prendre son café, laissant les pauvres imbéciles dans le genre de Yuki se démener avec des monstres à l’aspect peu engageant.

Elle n’avait rien à dire. Elle ne disait jamais rien de toute façon, ce n’était pas son genre. Elle savait juste que, au point où elle en était, elle ne causerait de peine à personne en mourrant, puisqu’elle n’était amie avec personne et qu’elle serait bien reléguée dans la case oubli.
Seule petite chose qui l’ennuyait était le fait de savoir qu’elle était déjà morte et que, par conséquent, elle ignorait où elle allait atterrir. Existait-il une ‘mort après la mort’ ? Elle en doutait sérieusement et craignait de se retrouver à flotter dans le vide, comme le lui avait si bien dit son ami fait de flammes.

Elle se contenta de rester silencieuse, trouvant enfin à qui appartenait ce visage. Raito. Tiens donc, ce cher garçon avait viré du mauvais côté ? Au moins elle partirait sur une note ironique.
Revenir en haut Aller en bas
Créature

Cas psychologique
Cas psychologique
avatar

Race : Créature PNJ
Élèments : Tous

MessageSujet: Re: « Deadly toy »   Mar 10 Juin - 0:24:01

Knives ! Qu'est ce qu'il venait faire ici. Apparemment un jeune shinigami du nom d'Itsuki compter tuer Yuki avant lui. Il rêvait mais Knives était intervenu juste avant et s'était chargé de lui avant que le Prince de l'Ombre ne s'en charge. Dommage ... L'entité cohabitant avec Seith Fulldark envoya alors une remarque des plus déplaisante à l'égard du Prince de l'Ombre ..; Evidemment il ne se doutait pas de qui était là ...

* Quel dommage qu'il soit trop tot pour que je t'anéantisse ! *

Il pensait cela avec un gout d'amertume dans la bouche repensant au passé. Knives fila alors aussitôt. Il n'était que de passage. Le Prince de l'Ombre retourna alors son regard vers la jeune Yuki Hashiba qui semblait le regarder étrangement.

- Ouvre les yeux petite fille, tu t’es perdue. Pas la peine de chercher ton chemin, tu ne le retrouveras pas. Rentrer ne signifie pas forcément sortir, tu sais ? Ici, chacun a ses propres concepts, ses propres règles, c’est pour ça qu’il n’y a aucun ordre logique, rien de bien défini. Inutile de garder cet air froid et stoïque. Dès l’instant où tu as posé les pieds dans ces allées, tu étais condamnée à verser tes premières larmes. Mais ne t’inquiètes pas, je saurai traiter ta dépouille avec la dignité qu’elle réclame.

Sur ces dernières paroles, le Prince de l'Ombre généra avec sa main un faisceau de lumière tellement puissant que l'on pouvait sentir dans tout le royaume des shinigamis qu'une puissance dévastatrice venait d'être générée. Le faisceau de lumière immense se dirigea alors vers la jeune Yuki qui la désintégra. Le Prince de l'Ombre disparut alors dans une étrange flash.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Deadly toy »   

Revenir en haut Aller en bas
 
« Deadly toy »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ Shinigami World ~ :: ~ Shinigami School V2 ~ :: ~ Epreuves ~ :: ~ Aire du Labyrinthe ~-
Sauter vers: